Acouphènes et psychologie

Quand c'est nécessaire, un traitement visant à réduire le stress est proposé, comme une thérapie par la relaxation, souvent associée à une thérapie cognitive et comportementale.

Des causes psychologiques aux acouphènes ?

Il n’existe pas de preuve de l’existence de cause psychologique des acouphènes. Ils apparaissent cependant parfois après un stress important, un deuil, ou à la suite de traumatismes psychologiques.

Cependant, il faut clairement les distinguer deshallucinations auditives. Un acouphène n’est pas une hallucination.

Les psychothérapies n’ont pas pour but de traiter le symptôme de l’acouphène, même si c’est naturellement ce que réclament les patients. Elles visent à atteindre le phénomène d’habituation, moment où la personne peut vivre avec ses acouphènes avec le moins de gêne possible, parfois jusqu’à l’oublier.

Dans tous les cas, les acouphènes, ce n'est pas psychologique ! Les acouphène engendrent en revanche la plupart du temps des troubles psychologiques.